Quelles sont les contre-indications au massage ?

Le massage est non invasif, relaxant et naturel. Il est donc généralement considéré comme un traitement sûr pour la plupart des gens.

 

Cependant, il existe trois types de contre-indications :

 

TOTAL, lorsque le massage ne doit pas être effectué du tout.

LOCAL, lorsque le massage peut être effectué mais pas sur les zones contre-indiquées.

MÉDICAL, lorsque le massage ne peut être pratiqué qu'après autorisation médicale.

 

Contre-indications totales

Lorsque vous avez l'une de ces conditions, veuillez ne pas réserver de massage :

Fièvre

Maladies contagieuses, y compris tout rhume ou grippe, aussi bénigne qu'elle puisse paraître

Sous l'influence de drogues ou d'alcool, y compris les analgésiques sur ordonnance

Opérations récentes ou blessures aiguës

Névrite

Maladies de la peau

 

Contre-indications locales

Le thérapeute peut masser mais pas sur les zones affectées par :

Varices

Bosses ou bosses non diagnostiquées

Grossesse

Ecchymoses

Coupes

Abrasions

Coup de soleil

Douleur non diagnostiquée

Inflammation, y compris l'arthrite

 

Contre-indications médicales

 

Le massage ne peut avoir lieu qu'une fois qu'il a été approuvé avant votre séance par écrit par votre médecin.

 

Affections cardio-vasculaires (thrombose, phlébite, hypertension, affections cardiaques)

Toute condition déjà traitée par un médecin

Œdème

Psoriasis ou eczéma

Hypertension artérielle

Ostéoporose

Cancer

Conditions nerveuses ou psychotiques

Problèmes cardiaques, angine de poitrine, porteurs de stimulateurs cardiaques

Épilepsie

Diabète

Paralysie de Bell, nerfs coincés ou pincés

Infections gynécologiques

 

Une contre-indication signifie-t-elle que le traitement ne peut pas avoir lieu ?

 

Pas toujours, cependant, dans les cas ci-dessus, il est préférable d'avoir l'avis de votre médecin. Si vous avez d'autres questions ou préoccupations, veuillez contacter votre médecin.